Football - Espagne

Yarmolenko ciblé par le Barça ?

Yarmolenko ciblé par le Barça ?

"Des alternatives d'urgence pour le Barça." De toute évidence, l'entraîneur de l'équipe première du Barça, Luis Enrique, et son staff sont inquiets depuis que Pedro a mis les voiles afin de signer à Chelsea. A leurs yeux, le détonateur espagnol était un excellent joker capable de booster l'escouade en cours de matches ou alors de remplacer Lionel Messi, Luis Suarez ou Neymar en cas de pépin (blessure, fatigue...). Malgré cela, aucun ailier de renom ne viendra renforcer l'effectif cet été pour la simple et bonne raison que le club ibérique n'a pas le droit de recruter et d'aligner un joueur jusqu'à la fin de l'année.

49 sélections avec l'Ukraine


Ce mardi, les journalistes du quotidien Sport tablent sur le fait que les Catalans auraient noté les noms de Nolito (Celta Vigo) et d'Andriy Yarmolenko (Dynamo Kiev) en vue du 1er janvier 2016. Le premier est un ancien de la maison Barça et il n'aurait donc aucun mal à prendre ses marques au sein du groupe de Luis Enrique. Néanmoins, le montant de sa clause libératoire, qui est fixé à environ 18 millions d'euros, ferait grincer des dents au Camp Nou. Le second, en revanche, est une énigme pour bon nombre d'observateurs.

Si son talent ne fait aucun doute, comme l'attestent ses performances au Dynamo Kiev (19 buts marqués la saison passée) et au sein de l'équipe nationale d'Ukraine (49 sélections, 18 buts), force est de constater qu'Andriy Yarmolenko n'a jamais quitté son club de coeur. On peut se demander si ce dernier arrivera à briller de mille feux au sein d'un "grand" championnat du Vieux Continent. Pour le moment, les Blaugrana seraient séduits par "sa taille (1m89)", "sa vitesse" et "son sens du but" qui pourraient faire mouche en Liga et en Ligue des Champions. Mais d'ici le début de l'année prochaine, de l'eau aura coulé sous les ponts tant à propos de Nolito que d'Andriy Yarmolenko.

Vincent Bogard pour Top Mercato


Achetez ce produit FC Barcelone sur sport-kiff.com





RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport