Auto-Moto - Formule 1

Alonso a droit à une dernière chance

Alonso a droit à une dernière chance

Voir le fil de la course

Lewis Hamilton remporte sa 4e victoire cette saison. Le champion du monde 2008 a terminé devant Sebastian Vettel (Red Bull), qui reste en tête du championnat pilotes avec 13 points d'avance sur l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari), 3e sur le circuit d'Austin.

Hamilton, parti à côté de Vettel sur la première ligne, l'a dépassé au 42e des 56e tours et a conservé jusqu'au bout une marge suffisante sur le double champion du monde en titre. Grâce à la 2e place de Vettel, Red Bull Racing, motorisé par Renault F1, rafle son 3e titre consécutif de champion du monde des constructeurs, et cela malgré l'abandon prématuré de l'Australien Mark Webber au 17e tour. "C'était sûrement l'une des meilleures courses de la saison, surtout pour moi et pour l'équipe", a dit Hamilton qui avait fait peindre sur son casque les couleurs du drapeau américain. Il avait déjà remporté un GP des Etats-Unis, en 2007, le dernier organisé à Indianapolis, lors de sa première saison de F1. "Lewis a eu une opportunité, il l'a saisie. C'était une course difficile, mais une belle course", a dit Vettel. L'Allemand a longtemps résisté à Hamilton puis il a dû baisser pavillon face à une McLaren qui, pour une fois, était meilleure que sa Red Bull.

Le suspense demeure au classement pilotes, car tout est encore possible pour Alonso au Grand Prix du Brésil, dimanche prochain à Sao Paulo, sur le circuit d'Interlagos, malgré ses 13 points de retard sur Vettel. "Nous allons pouvoir jouer le titre au Brésil, c'est le principal, même si Sebastian est dans une meilleure position que nous", a dit Alonso, soulagé, après l'arrivée.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport