Auto-Moto - Formule 1

Une autoroute pour Vettel

Une autoroute pour Vettel

Le leader du championnat avec 10 points d'avance sur l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari), 9e temps seulement des qualifications, a bouclé son meilleur tour en 1:35.657, un dixième de seconde de mieux que Lewis Hamilton (McLaren)

Alonso gagnera une place sur la grille de départ dimanche, et partira de la 4e ligne, grâce à la pénalité de cinq places subie par Romain Grosjean (Lotus), 4e temps samedi, en raison du changement de sa boîte de vitesses avant le délai minimum de cinq courses. "On s'y attendait, on savait que ce serait compliqué, nous sommes plus ou moins à notre place habituelle", constate Alonso. Il a une montagne de plus à gravir dimanche mais semble toujours aussi motivé : "Je ne sais pas pourquoi mais quelque chose me dit que je vais réduire l'écart sur Sebastian dimanche, c'est ce qui compte".

Pour remporter un troisième titre consécutif de champion du monde, Vettel doit monter sur le podium et marquer 15 points de plus qu'Alonso. "Si Vettel gagne ici et au Brésil, il méritera d'être champion", a aussi dit Alonso, après avoir été devancé en qualifications par son coéquipier Felipe Massa, ce qui n'est pas arrivé souvent cette saison. Mais l'Espagnol a peut-être voulu cacher son jeu et préserver des pneus pour la course.

La surprise Schumacher
La surprise du jour est venue de Michael Schumacher, 6e chrono et donc 5e sur la grille dimanche, grâce à la pénalité de Grosjean. A 43 ans, le septuple champion du monde n'a plus que deux Grands Prix à disputer avant de prendre définitivement sa retraite de la F1.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport