Rugby - Top 14

Le Stade Français licencie Josaia Raisuqe

Jugés le 29 novembre pour "violence volontaire en état d'ébriété" et "agression sexuelle" pour l'un d'entre eux, les Parisiens Waisea Nayacalevu et Josaia Raisuqe sont sanctionnés par leur club. Le Stade Français, après avoir entendu "ses deux joueurs au sujet des événements dans lesquels ils ont été impliqués fin juillet", décide de licencier Raisuqe pour faute grave. Waisea Nayacalevu reçoit un "avertissement". Cette décision implique le non versement par le club de la "prime d'éthique et d'assiduité" prévue au contrat du joueur.

L'une des victimes, une éducatrice spécialisée de 35 ans, avait rapporté à la police que Raisuqe avait "touché (sa) poitrine de manière brutale". S'en est suivie une altercation entre les deux sportifs et deux amis de la jeune femme, qui affirment avoir alors reçu plusieurs coups de poing. Ils se sont vus prescrire deux et trois jours d'interruption totale de travail (ITT). Les deux ailiers, fortement alcoolisés au moment des faits, avaient été placés en cellule de dégrisement.

Le club de la capitale rappelle qu'il condamne "tout comportement violent, de quelque nature qu'il soit et quelles qu'en soient les victimes".

à lire aussi

Buzz sport