Scènes de liesse à Castres

Rugby / Top 14

Scènes de liesse à Castres

Dimanche 2 juin 2013 - 0:21

La ville de Castres, où environ 15.000 personnes s'étaient réunies dans le centre ville pour suivre la finale contre Toulon sur un écran géant, s'est embrasée pour fêter le titre dans une ambiance de liesse rarement vue dans la sous-préfecture du Tarn.

"C'est énorme pour une petite ville comme la nôtre, mais c'est mérité car on a dominé toute la rencontre" s'est enthousiasmé, dès le coup de sifflet final, Jean-Pierre, 39 ans, supporteur du CO depuis... "39 ans" et qui avait déjà "dignement fêté" le dernier titre castrais, en 1993, alors qu'il "était étudiant". Dans une ambiance incroyable, festive et familiale, la ville s'est littéralement embrasée au moment où les joueurs ont soulevé le Bouclier de Brennus, notamment place Soult, dans le centre ville où un écran géant avait été installé.

La Mairie avait également érigé une Tour Eiffel de six mètres de haut, sur la place de la République, sur l'autre rive de l'Agoût. Une façon de rappeler Paris aux supporteurs n'ayant pas pu faire le déplacement jusqu'au Stade de France. Tandis que plusieurs animations (pom pom girls, musique, ateliers maquillage) ont également ponctué la soirée, bars et cafés s'étaient aussi organisés pour accueillir le public. Et la foule s'est montrée à la hauteur de l'évènement notamment lorsque Rory Kockott permettait à Castres de mener au score à la mi-temps (10-3). Un essai salué par une explosion de joie des supporteurs dans un centre ville déjà en fusion. Les mêmes scènes de joie ponctuèrent les deux drops de Rémi Talès synonymes de victoire finale (19-14).

"C'est génial, on est champion de France" criait ainsi Florence, 22 ans, le visage peint en bleu et blanc. Tout aussi heureux, Loïc, 42 ans, estimait lui que "c'était la victoire d'un collectif, d'une équipe qui à une âme". "Je suis tellement fier d'être castrais ce soir" rajoutait Pierre, 55 ans, supporteur du CO "de père en fils". Ponctué par un concert de klaxons et des effusions de joie dans toute les rues du centre-ville, le sacré castrais devait se poursuivre sans doute une longue partie de la nuit puisque pour l'occasion, la Mairie a accordé une autorisation exceptionnelle d'ouverture des débits de boissons jusqu'à 4 heures.





Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr


Fiche du Stats

Tout fermer
Essai(s) et transformation(s)
11
Pénalité(s)
32
Drop(s)
02
Carton(s)
00

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine

Promo Sport-kiff.com

Direct Live